Kitefoil forum
La structure du forum est en cours de modification suite aux demandes de plusieurs membres. Merci de participer à la discussion en cours sur les améliorations possibles ici:
https://kitefoil.forumactif.org/t1188-opportun-de-creer-des-sous-rubriques#11847
Kitefoil forum
La structure du forum est en cours de modification suite aux demandes de plusieurs membres. Merci de participer à la discussion en cours sur les améliorations possibles ici:
https://kitefoil.forumactif.org/t1188-opportun-de-creer-des-sous-rubriques#11847
Kitefoil forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Kitefoil forum

Le forum bilingue du Kitefoil -The bilingual Kitefoil forum
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

 

 Le foil en longue distance

Aller en bas 
+2
Arno
Laurent Ness
6 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 19:19

Momo: toi qui as fait de la longue distance (LD): tu peux me donner quelques kilos pour la LD ? Je me traîne comme un escargot en LD Smile
En 2002 environ (2003 ?) je me suis fait Gruissan Les Aresquiers par Tram off. Le vent est tombé. Je suis reparti le lendemain du même point et ai fini aux environs du Frioul. C'était un peu chaud comme inorganisation. Autant te dire que je ne suis pas un exemple à suivre quand je fais des choses comme ça tout seul... Mais bon je sais où je vais.

Sinon, quels avantages voyez-vous au foil pour la longue distance ? Ouvrez le feu, j'ai quelques arguments dans mon chargeur Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 20:15

Avantage : moins physique ?
Inconvénient :
pas intérêt à accoster n'importe-où avec le bouzingue, et surtout pas loin d'un point de récupération, car marcher avec ça, j'ai trouvé que c'était mortel (car oui j'ai marché Embarassed )
Je me demande aussi c'est pas aussi crevant nerveusement de sans cesse devoir contrôler son 'altitude', à moins qu'on arrive à bien automatiser la chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 20:31

Arno a écrit:
Avantage : moins physique ?
Inconvénient :
pas intérêt à accoster n'importe-où avec le bouzingue, et surtout pas loin d'un point de récupération, car marcher avec ça, j'ai trouvé que c'était mortel (car oui j'ai marché Embarassed )
Je me demande aussi c'est pas aussi crevant nerveusement de sans cesse devoir contrôler son 'altitude', à moins qu'on arrive à bien automatiser la chose ?

Avantages:
Pas de clapot,
capacité à faire des allures de près auxquelles on penserait même pas faire une LD en kite
répartition identique du poids sur les jambes
faible traction de la voile donc fatigue générale réduite (à mettre en relation avec la gestion de l'assiette ci-dessous)
Navigation en thermique très léger= plus d'heures de navigation dispos dans la journée. Je me vois bien utiliser le thermique terre/mer du matin, pause casse croute entre midi et deux et repartir en thermique

Inconvénients:
Comme toi, je ne sais pas si le stress de la régulation du foil reste important sur de LD, je pense que non car on trouve son calage avec les pieds où il faut et pis c'est parti, je vois bien les pieds serrés pour pas influencer trop l'assiette
En cas de sauvetage en mer, fragilité du foil dans un Zodiac de cochons qui naviguent à fond pour te montrer qui t'a récupéré genre c'est nous les boss.

L'été prochain on part de Fos et on remonte vers Gruissan par thermique ??
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 20:49

Laurent Ness a écrit:

capacité à faire des allures de près auxquelles on penserait même pas faire une LD en kite
Navigation en thermique très léger= plus d'heures de navigation dispos dans la journée. Je me vois bien utiliser le thermique terre/mer du matin, pause casse croute entre midi et deux et repartir en thermique
Comment ai-je pu oublier ce premier point évident ?
Pour le second par contre je me demande quelle peut être la bonne association plage de vent / surface de voile. Parce qu'en thermique il faut pouvoir continuer d'avancer dans 5-20, c'est ce qui se produit souvent chez nous s'il prend des tours, assez dur à prévoir.

Laurent Ness a écrit:

Inconvénients:
En cas de sauvetage en mer, fragilité du foil dans un Zodiac de cochons qui naviguent à fond pour te montrer qui t'a récupéré genre c'est nous les boss.
Ca sent le vécu Wink


Laurent Ness a écrit:

L'été prochain on part de Fos et on remonte vers Gruissan par thermique ??
C'est un parcours raisonnable par thermique : vent de terre et pas mal de réchappes en cas de calage du vent ou de souci technique.
Ca me va ! (faut que j'investisse et que j'apprenne d'ici là, une paille Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 21:17

Citation :
Pour le second par contre je me demande quelle peut être la bonne association plage de vent / surface de voile. Parce qu'en thermique il faut pouvoir continuer d'avancer dans 5-20, c'est ce qui se produit souvent chez nous s'il prend des tours, assez dur à prévoir.

Justement je me demande si un parcours au près n'est pas nettement plus facile pour que la voile accepte une fourchette de vent importante. Au travers et au largue si le vent se lève trop, tu vas être obligé de naviguer voile haute, bonjour l'équilibre à gérer et la vitesse qui va baisser cause sinon c'est ingérable.

C'est de la que me vient depuis un moment la réflexion de UW (upwind) contrairement au (DW) downwind. En même temps ce serait marrant de faire un aller et un retour.

Il y a aussi une bonne solution en longue distance qui consiste à naviguer en longueurs de fils réglables. Tu peux partir en 35 m en petit temps, passer en 27 quand ça monte et finir en 20 si c'est vraiment trop fort. Il suffit de débarquer sur une plage pour poser et modifier. Ca permet aussi de pas pisser dans la combi Laughing

tiens ça me donne une idée de nouveau sujet... les fils courts.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMar 28 Oct 2008 - 22:21

Une idée que tu suggères en fait : partir en downwind (donc correctement toilé au départ) aussi loin que possible (donc loin si le vent reste dans la plage de vent voulue) et faire demi-tour au près, où semble-t-il on peut étaler plus facileemnt, sans se faire écarteler, si le vent devient trop fort.
Quant à cette idée d'adapter les fils au court d'une navigation longue loin de sa base, ça fait longtemps qu'elle me trotte dans la tête (combinée il est vrai à la possibilité sans toucher aux rallonges de jouer aussi sur le réglage de la longueur des arrières au niveau des prélignes) . A deux sur un parcours avec des points de chutes, comme tu le décris, ce n'est pas un souci. Mais seul, je cherche...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 8:57

Arno a écrit:
Une idée que tu suggères en fait : partir en downwind (donc correctement toilé au départ) aussi loin que possible (donc loin si le vent reste dans la plage de vent voulue) et faire demi-tour au près, où semble-t-il on peut étaler plus facileemnt, sans se faire écarteler, si le vent devient trop fort.
Quant à cette idée d'adapter les fils au court d'une navigation longue loin de sa base, ça fait longtemps qu'elle me trotte dans la tête (combinée il est vrai à la possibilité sans toucher aux rallonges de jouer aussi sur le réglage de la longueur des arrières au niveau des prélignes) . A deux sur un parcours avec des points de chutes, comme tu le décris, ce n'est pas un souci. Mais seul, je cherche...

Pourquoi tu penses ne pas t'en sortir seul ? D'abord il y a toujours des gens sur les plages, on est jamais seuls. Je n'ai aucun souci à mettre un passant à contribution pour poser en contribution.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 9:13

J'ai lu ce fil en détail: http://tubelesskite.trodlabal.com/projets-et-comptes-rendus-d-evenements-sorties-f4/organisation-rando-longue-distance-dans-le-sud-t140.htm

Pour moi, le risque d'avoir un ennui se multiplie par le nombre de personnes. Je serai intéressé de faire une LD mais soit à deux ou maxi trois et encore il faut être bien préparé. Avoir décidé de ce qui se passe quand l'un ou l'autre arrête.

Les téléphones portables c'est pas mal je crois mais doublés d'un talkie si ils passent pas c'est mieux.

Je ne le ferai pas en vent off donc le thermique me permet le plus prévisible et stable.

L'idée d'aller retour me motive moins que l'idée d'aller le plus loin possible.

Si on reste dans la bande du mille nautique on n'a pas besoin de prévenir je pense. Mais ce n'est pas pire de les appeller j'imagine car ils garderont de toute façon un oeil sur nous (expérience vécue...).
Température: j'ai fait ma pus longue traversée en combi d'hiver en plein été. Je me vois pas faire une traversée maintenant. Pas frileux de nature mais j'envisage le pire. Qq heures dans l'eau par exemple.

Un bateau suiveur ? C'est plus souple pour récupérer qq un en cas d'abandon et les autos ne peuvent pas accéder partout.

A fos: comment passer la zone interdite des tankers ? Je l'ai passée au large mais c'est au dela du mile et je ne le referai pas sans autorisation ni sans bateau. Surtout pas seul.

Et pourquoi pas faire carrément en été 3 ou 4 jours de randonnée ??

J'oubliais: les voiles Hydra ne sont-elles pas celles quiont la plus grande fourchette de vent ? J'ai navigué en 14 dans 25 noeuds en grand confort par sud-est il y a 2 semaines.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Invité
Invité



Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 14:38

Pour info la bande autorisé a changé ellle est passé à 2 milles nautique depuis avril 2008
Revenir en haut Aller en bas
mbkite
Membre
mbkite

Kitesurf depuis/since : 1999
Masculin Messages : 680
Age : 63
Localisation : grenoble
Weight/Poids: : 75 kg
Foil: : Alpinefoil
Kites/Ailes: : Voyager 12 et 7, Bandit6 5m2
Wind/Vent: : thermique
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 18:00

Laurent Ness a écrit:

Et pourquoi pas faire carrément en été 3 ou 4 jours de randonnée ??

Pour moi une super idée, moi qui adorais le cross en parapente et rêvais de vol-rando.

Organisation light avec dépôts de nourriture/couchage dans des voitures laissées sur des parkings le long du parcours, ou voiture suiveuse, ou bateau suiveur à distance - je suis plutôt adepte d'un peu d'engagement qui épice le tout.

3 ou 4 étapes entre quelques "aéropotes", ça fait rêver Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 20:06

mbkite a écrit:
Laurent Ness a écrit:

Et pourquoi pas faire carrément en été 3 ou 4 jours de randonnée ??

Pour moi une super idée, moi qui adorais le cross en parapente et rêvais de vol-rando.

Organisation light avec dépôts de nourriture/couchage dans des voitures laissées sur des parkings le long du parcours, ou voiture suiveuse, ou bateau suiveur à distance - je suis plutôt adepte d'un peu d'engagement qui épice le tout.

3 ou 4 étapes entre quelques "aéropotes", ça fait rêver Cool Cool

Hou la la ca va me plaire ça. C'est justement ce que je préfère... Mais à plusieurs on est condamné au bateau sinon en milieu marin c'est vraiment chaud les marrons. Par vent "on" pas de soucis mais par vent "off", ca risque de dévenir trop exposé sauf si on décide de parer aux problèmes autrement.
Mais bon j'ai du mal à écrire des choses sur les prises de risque sur le oueb. On en parlera de vive voix. Je ne voudrai surtout pas donner l'impression d'encourager des comportements inconséquents.

Bon je sens que je vais m'aménager une semaine de foil rando l'été prochain...
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
mbkite
Membre
mbkite

Kitesurf depuis/since : 1999
Masculin Messages : 680
Age : 63
Localisation : grenoble
Weight/Poids: : 75 kg
Foil: : Alpinefoil
Kites/Ailes: : Voyager 12 et 7, Bandit6 5m2
Wind/Vent: : thermique
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyMer 29 Oct 2008 - 20:38

Laurent Ness a écrit:

Bon je sens que je vais m'aménager une semaine de foil rando l'été prochain...

la 2ème semaine de juillet 09, super créneau de 10 jours de SE prévu sur le guru Wink Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
momo
Membre
momo

Kitesurf depuis/since : 1998
Masculin Messages : 31
Age : 61
Localisation : LE CAILAR
Weight/Poids: : 103
Foil: : KETOS
Kites/Ailes: : TAKOON FURIA
Wind/Vent: : 10 => 50
Inscription : 25/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyJeu 30 Oct 2008 - 21:38

Calmez vous, les gars!! A vous lire, vous en oubliez l'évidence: Le MONOfoil est à la longue Distance ce que le MONOcycle est au Tour de France, voire au tour de ton département!! Inadapté!! Je m'explique. Manque d'équilibre, ou, dirons nous, équilibre précaire = stabilité faillible = confort en bois. Or tout le secret dans une LD c'est le confort!! Qu'est ce que c'est le confort sur une planche de kite? Ben, c'est la longueur (primordial), la largeur (portance) et le volume (sécurité). Ou est ce que vous mettez le foil dans ces trois critères? On peut se marrer pendant deux heures à foiler sur le même spot. Mais le plaisir dans une LD, c'est de partir décontracté, sûr de soi et son matos. Arno, tu te demandes si c'est pas stressant à la longue de gerer l'altitude. Moi, j'en suis là, je ne sais pas foiler en regardant les chounes se prélasser sous leur parasol, il me faut de la concentration, et 4heures de concentration, déjà qu'à l'école, au bout de 20 minutes de concentration, je décrochais et j'envoyais des boulettes de papier par le tube transparent de mon bic à tour de bras, alors là, même 2 heures à gerer mon assiette, même pas en rève. Comparé au bonheur que procure un minimalibu dans ce genre d'exercice, autant vous dire, les gars, si vous voulez un caddy pour conduire le fourgon au prochain bivouac, je suis votre homme, mais pour foiler à vos cotés, c'est sans moi. Pensez à ce qui vous attend si vous montez un coup sans bateau et que le vent cale, ou qu'il y a renverse brutale qui te met en moins de 30 secondes du 6 nds offshore alors que t'es à 200 metres du bord (Expérience vécue à l'est de l'espiguette en 2004) ?
Vous voulez jouer du violon avec des gants de boxe? Y'avait que Coluche pour y parvenir, et en tout cas, il risquait juste une petite honte, et pas sa vie. Lolo, faudra que tu me narres ton trip avec finish au Frioul!!!
Par contre, les gars, voilà ce que je vous propose (mais quand il fera beau!!!) Un week end classique à Beauduc. Bivouac, feu de camp, tous les supports au bord de l'eau (TT, Surf, Foil, Directionnelle, planche de speed, décapsuleur), et durant tout le week end, on se met une maxi putaing d'overdose de glisse, en butinant la mer avec tous ces supports differents, pour un même plaisir: La Glisse! Le foil y aura sa place pas plus pas moins que les autres engins. A quoi sert un couteau suisse si tu te sers que d'une seule lame?
Si ça vous branche, je suis incalable sur le sujet, et je vous monte un week end de derrière les fagots, mes amis, foi de Camarguais.

A vous de me dire, les aéropotes réunis!!!!
Momo
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyJeu 30 Oct 2008 - 22:32

Moi de mon côté je suis moins sûr que toi que ça ne marcherait pas. Je veux voir jusqu'à où m'emmènera mon foil de toute façon. Si le temps le permettait, c'est à dire beau temps eau chaude et vent thermique, je me taperai un délire pour voir jusqu'où j'arriverais.

Je me suis tapé en foil la traversée de la baie de Carnon à L'espiguette (à la pointe) 2 x 16 km (je crois en juillet). Dans un sens pas une chute, nickel, au retour 5 chutes.
C'était ma 4 ème session je pense. Donc ça irait mieux aujourd'hui.

Je me demande si notre différence de gabarit et la différence de vent nécessaire n'expliqueraient pas en partie notre point de vue divergent ? Quand je vois mon pote Chris qui a besoin de plus de vent que moi, je me dit que l'aile principale de son foil manque de surface pour son poids de 92 kg.

Et puis quand tu parles de confort sur un mini malibu, la aussi on a probablement pas le même confort toi et moi.

Pour mon gabarit, soit le malibu avance lentement vu sa largeur, soit il tape dans le clapot, soit il est physique et m'arrache les cuisses et les bras.

C'est confortable certes, j'avais bien vu ça avec Manu Bertin en 97 quand nous avons fait la traversée en Sal et Boa Vista au Cap vert (50 km ??) mais il se traînait comme une limace à côté de ma 215 Fone de l'époque. (après c'est moi qui avançait plus vu que le strap avant du bon bord de la planche s'est arraché au bout de 10 bornes, j'ai fini le reste sur le strap arrière les cuisses pliées pour pas me casser la pipe avec ma voile caissons ouverts !). J'ai pas été peu fier de finir dans ces circonstances.

Si je devais me faire shaper une directionnelle de traversée ce serait avec une carène concave à bloc pour amortir le clapot et conserver de la vitesse. Ce serait une vraie daube en surf par contre, ben oui Smile

Mes traversées je les avais faites sur une directionelle AHD très tendue qui glissait bien. La plus longue en thermique en 35 m de fils (ou 40 ?) en 17.5 Skoop. Longs fils pour pouvoir travailler la voile si le vent chute trop.

Le foil pour moi à le gros avantage de supprimer la question du clapot si la houle reste légère. Si la houle s'accentue, la tu dois gérer la houle aussi et c'est plus pareil.

La question qui reste en suspens: est-ce que tu peux automatiser la gestion de l'assiette (même dans la houle ?) et te détendre pour rêvasser pendant la traversée. Je crois que oui en ce qui concerne une eau plate et clapoteuse. Un matin à Beauduc je suis parti de la plage Nord aux Saintes, l'après midi j'ai traversé à la pointe. J'étais assez zen je crois me souvenir. Pas stressé.

Mais si la houle se rajoute et selon l'allure où tu navigues, ça devient plus délicat. La je pense que le Mini malibu est pas mal mais bon, je voudrai bien essayer quand même sans houle en thermique ou par vent off chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
tatahi
Membre
tatahi

Kitesurf depuis/since : 1998
Masculin Messages : 150
Age : 64
Localisation : Var
Weight/Poids: : 67
Foil: : ALPINEFOIL Carbon 5,0, Ailes XPLV,wave Board Alpine FS1
Kites/Ailes: : Flysurfer Sonic 2 15.0, 13.0, 9.0, 6.0

Madame : Boost 9, Boost2 7 et 5
Wind/Vent: : 6/...
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyVen 31 Oct 2008 - 20:24

momo a écrit:

Par contre, les gars, voilà ce que je vous propose (mais quand il fera beau!!!) Un week end classique à Beauduc. Bivouac, feu de camp, tous les supports au bord de l'eau (TT, Surf, Foil, Directionnelle, planche de speed, décapsuleur), et durant tout le week end, on se met une maxi putaing d'overdose de glisse, en butinant la mer avec tous ces supports differents, pour un même plaisir: La Glisse! Le foil y aura sa place pas plus pas moins que les autres engins. A quoi sert un couteau suisse si tu te sers que d'une seule lame?
Si ça vous branche, je suis incalable sur le sujet, et je vous monte un week end de derrière les fagots, mes amis, foi de Camarguais.

A vous de me dire, les aéropotes réunis!!!!
Momo

En général , ça me gonfle un peu de me farcir route + piste vers Beauduc vu le nombre de beaux spots que je fréquente à 1h max de chez moi, mais pour le coup et pour entendre de grandes bouches, je ferai le déplacement ,j'amènerai du caisson les directionnelles Spleene et la binouze sans problème .
PS: Il me faut 18/20 °quand même pour le bivouac et l'idéal serait un jour de light pour la tranquilité, voir la gueule de la zone de kite de l'Almanarre en pleine saison sur l'avatar . Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://tubelesskite.trodlabal.com/forum.htm
mbkite
Membre
mbkite

Kitesurf depuis/since : 1999
Masculin Messages : 680
Age : 63
Localisation : grenoble
Weight/Poids: : 75 kg
Foil: : Alpinefoil
Kites/Ailes: : Voyager 12 et 7, Bandit6 5m2
Wind/Vent: : thermique
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptySam 1 Nov 2008 - 10:30

momo a écrit:

Par contre, les gars, voilà ce que je vous propose (mais quand il fera beau!!!) Un week end classique à Beauduc. Bivouac, feu de camp, tous les supports au bord de l'eau (TT, Surf, Foil, Directionnelle, planche de speed, décapsuleur), et durant tout le week end, on se met une maxi putaing d'overdose de glisse, en butinant la mer avec tous ces supports differents, pour un même plaisir: La Glisse! Le foil y aura sa place pas plus pas moins que les autres engins. A quoi sert un couteau suisse si tu te sers que d'une seule lame?
Si ça vous branche, je suis incalable sur le sujet, et je vous monte un week end de derrière les fagots, mes amis, foi de Camarguais.

A vous de me dire, les aéropotes réunis!!!!
Momo

Merci pour ta proposition Momo, c'est comme ça que je conçois Beauduc avec sa baie, ses grandes traversées sur tous supports et la convivialité des fins de journées.

Toujours partant pour ces expériences d'échanges humains d'abord et de matos ensuite. Pour se gaver d'une " maxi putaing d'overdose de glisse" Laughing Laughing

Quand tu veux!
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptySam 1 Nov 2008 - 20:00

@Lolo :
- chapeau pour ta traversée, et moi aussi j'imagine que l'arrivée au Frioul, par le Nord donc j'imagine, a dû être bien rock'n'roll, je connais bien le coin...
- je ne fais qu'une confiance toute relative à des gens pour poser une aile, quand on voit même des kiters s'y prendre sans précautions (encore aujourd'hui dans 35 noeuds de vent à Fos, un gars qui tenait l'aile d'une main en discutant et regardant de l'autre côté...) Maintenant par contre à deux kiters , ça pas de souci
- moi aussi je trouve que l'on fait plus de conneries quand on est à plusieurs, mais il doit y avoir un juste équilibre à trouver : 3 ou 4 je pense
- oui les Hydra ont une très bonne plage d'utilisation, elles dégazent bien, bref sont sécurisantes et bien adaptée à la LD je pense (bon cap, pas physiques en barre pour les 2007, très stables) Elles ont la réputation injustifiée de ne pas redécoller. Pour ma part aucun problème.
- moi aussi je n'envisage la LD que par vent de mer essentiellemenet
- effectivement il faut prévoir une bonne protection néoprène en toute saison car on se refroidit très très vite dans l'eau en cas de galère (l'eau absorbe très vite la chaleur du corps) ; mais il est vrai qu'en se tenant à des vents on shore, le risque est moins présent.

Sur l'adapatation du foil à la LD : le Carafino est une petite formule 1 (performant mais technique à mener) et ça doit donc logiquement être dur à mener sur la distance comme le dit Momo. A mon humble niveau, je trouve effectivement aussi que la clé pour être bien sur la distance / durée est bien le confort, car un truc trop physique à mener finit par devenir moins performant car on ne peut le mener à 100% pendant 4 ou 5 d'affilée. Je pense Momo que c'est ce que tu voulais me dire l'autre jour au sujet de la comparaison planches de races actuelles / planches de speed crossing de Kakoo.

Sur le kite rando sur plusieurs jours (l'appellerons-nous...)
J'y ai aussi beaucoup réfléchi de mon côté et depuis en fait avant même de me mettre au kite tellement ça me branche.
Mais on butte toujours sur les obstacles suivants :
- le quiver : vu qu'on est limité à une planche + une voile, il faut vraiment choisir le créneau météo avec précaution
- pour moi ce type de sortie ne doit se faire qu'en été (vent thermique+eau chaude+bcp de monde à l'eau qui peuvent éventuellement porter assistance =sécurité) Mais le problème devient alors que la plupart des plages nous sont interdites pour accoster (soit pour régler le matos, soit casser la dalle, soit s'appovisionner en eau / aliments soit carrément bivouaquer)
- et enfin, pour 3 - 4 jours, il faut se trimballer un gros sac à dos avec de la bouffe, un caisson étanche pour la conserver avec papiers, portable, vêtements pour le soir, antimoustique etc...)
- une idée saugrenue que j'avais eu une fois où je tractais sans difficulté un gars dans l'eau : pour du vrai raid, tracter un kayak gonflable monoplace qui embarque tout ça (long bout élastique accroché à la taille), ce qui a l'énorme avantage de permettre de progresser un jour où le vent cale (perso je deviens fou à rester à attendre le vent, je préfère ramer !) Mais bon, je l'ai pas fait non plus Smile

Le changement récent de réglementation signalé à juste titre par cermal est très profitable pour nous dans le cas de la traversée de baies comme Beauduc ou Marseille : on peut tirer beaucoup plus "droit", on gagne du temps. Mais c'est la seule raison que je vois de naviguer à deux nautiques des côtes (seul autre cas où ça vaut le coup de s'éloigner : lorsque la configuration de la côte l'impose car elle perturbe le vent par proximité : falaises, embouchures etc)

Bon en conclusion, vous l'aurez compris, je suis moi aussi bien branché LD, j'aligne régulièrement des sessions de 100 bornes, et quand Eole est sympa, j'ai déjà fait 142km, 133km, 131km... Mais toujours en circuit, alors je rêve de faire comme Momo, de tracer la route le long de la côte au portant pour aller loin (mais putain que ça doit fumer au niveau de la cuisse arrière !) En planche à voile j'ai fait plusieurs fois Marseille - Fos, la Ciotat - Le Brusc, Les Sablettes - l'Almanarre, Lancieux - Cancale dans les côtes d'Armor et ce sont de grands souvenirs.


PS : Momo, te lire est un vrai plaisir, je me marre devant l'écran tout seul comme un con (le coup du bic par exemple, ça sent trop le vécu jocolor )
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 15:03

Citation :
- une idée saugrenue que j'avais eu une fois où je tractais sans difficulté un gars dans l'eau : pour du vrai raid, tracter un kayak gonflable monoplace qui embarque tout ça (long bout élastique accroché à la taille), ce qui a l'énorme avantage de permettre de progresser un jour où le vent cale (perso je deviens fou à rester à attendre le vent, je préfère ramer !) Mais bon, je l'ai pas fait non plus Smile

J'y ai aussi pensé, il faudrait essayer ça pour voir, l'avantage serait aussi en cas de galère avec du matos de pouvoir rentrer au bord, il faudra donc installer aussi des crochets sur les avants des foils pour pouvoir remorquer au cas où il faille en remorquer un...

L'déal serait de faire un gonflable qui s'installe autour du foil. Il pourrait même rester plié avec des sangles et du gonflerais en étant dans l'eau. Tu vois l'idée, on se rapproche de ce que font les gars dans les grandes traversées. Un peu compliqué et long à mettre en place.

Le point que l'on oublie d'aborder depuis nos échanges sur la LD et qui me parait un pneu important est le suivi (ou non) par un bateau:

Suivi bateau ou pas suivi bateau ?
Suivi bateau = solution au vent qui tombe par rappatriage au bord ou échange de voiles (je sais faire même sur l'eau), au vent qui forcit trop. Ramassage en cas de casse, de limite d'endurance dépassée, portage des autres tailles de voiles, la bouffe et les canettes sont transportées... Facile à ancrer pour dormir dans des endroits de Bivouac très cool. Imagine la côte ouest Corse Wink

Si on prend un bateau j'ai le permis 50 CV (pour faire un des relais pilotage), ça suffirait largement un semi-rigide de 470 cm + 50 CV pour charger 3 ou 4 foilboarders en situation de cata.

Pas de suivi bateau= tout les avantages énumérés tombent à l'eau. Plus de "pureté". Pas cher. Simple et souple. Pas besoin de pilote.

A réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 15:06

L'avantage du Kayak c'est qu'on peut modérer la vitesse de celui qui va le plus vite Smile en lui accrochant le kayak ! Parce que ça aussi c'est pas si évident à gérer. Si l'écart de vitesse est trop important, ça risque de gaver les plus lents et les plus rapides aussi du coup. A voir. Je n'ai fait que des traversées seul ou une seul fois à deux avec Manu Bertin.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 15:15

cermal a écrit:
Pour info la bande autorisé a changé ellle est passé à 2 milles nautique depuis avril 2008

Momo: toi qui a l'air calé la dedans, ça m'a l'air au flair de nous permettre de passer au large de la zone des minéraliers à Sète ça non ? Et derrière la zone des pétroliers de Fos peut-être aussi ?? Celle la me semble plus au large mais tout ça c'est de mémoire. Je ne sais pas où j'ai mis mes cartes marines dans mon déménagement.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
tatahi
Membre
tatahi

Kitesurf depuis/since : 1998
Masculin Messages : 150
Age : 64
Localisation : Var
Weight/Poids: : 67
Foil: : ALPINEFOIL Carbon 5,0, Ailes XPLV,wave Board Alpine FS1
Kites/Ailes: : Flysurfer Sonic 2 15.0, 13.0, 9.0, 6.0

Madame : Boost 9, Boost2 7 et 5
Wind/Vent: : 6/...
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 19:43

Arno a écrit:

- le quiver : vu qu'on est limité à une planche + une voile, il faut vraiment choisir le créneau météo avec précaution

En rando snowkite on met toujours une aile dans le sac à dos , on y range aussi la bouffe et 2 ou 3 bricoles . C'est vrai que c'est dur avec des ailes à boudins mais peut être pas impossible Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://tubelesskite.trodlabal.com/forum.htm
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 20:48

tatahi a écrit:
Arno a écrit:

- le quiver : vu qu'on est limité à une planche + une voile, il faut vraiment choisir le créneau météo avec précaution

En rando snowkite on met toujours une aile dans le sac à dos , on y range aussi la bouffe et 2 ou 3 bricoles . C'est vrai que c'est dur avec des ailes à boudins mais peut être pas impossible Very Happy

Chez Ortlieb, spécialiste des sacs étanches (je vends les sacoches vélo justement de cette marque !) on trouve des sacs à dos étanches comme ça: http://ortlieb.de/_prod.php?lang=fr&produkt=track
Celui la a 130 litres de volume, tu peux y fourrer du medier: http://ortlieb.de/_prod.php?lang=fr&produkt=x-tremer-xxl

Le sac à dos s'il est vraiment totalement étanche aussi à l'air peut aussi servir de bouée de sauvetage non ? Combiné à une paire de petites palmes, ça pourrait être pas mal en cas de chute de vent ou de casse en vent off.

Le truc idéal, c'est qu'il faudrait partir avec des ailes ultra légères (en particulier celle de petit temps) qui se plient petit petit. Du coup le volume est moins un problème mais les ailes ultra-renforcées pèsent un âne mortibus et sont trop volumineuses. Une seule barre de pilotage pour les deux voiles me suffisent En fils 20 m + de rallonges.

En parapente, quelles sont les spécificités du matos utilisé ?

J'ai déja navigué avec une aile sur le dos plusieurs reprises. Rangé dans le sac d'origine non étanche, je partais dans 20 cm d'eau. Mais dès que tu touches l'eau avec le dos, ça charge affreux en poids de flotte.

J'ai aussi dormi sur une voile posée sur la plage au Brésil. Si les conditions météo sont cool ça peut le faire. Si il pleut une voile fixée avec des sardines peu bien protéger de la pluie aussi.

Ouhhh, ca me donne envie de partir en cross foil tout ça ... Comment on dit déjà Foil cross, cross foil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 21:53

MDR, le coup de la planche qui servirait de fond à un pneumatique "semi-rigide", j'y avais aussi pensé !!
Concernant le suivi par bateau, personnellement je suis contre car :
- c'est un bordel de plus et pour en avoir fait beaucoup (voile et chasse sous marine, d'ailleurs j'ai le permis côtier depuis 1992), je peux témoigner que c'est loin d'être une garantie de sécurité car ça tombe en panne aussi, et toujours au mauvais moment...
- et surtout on s'éloigne de l'essence de ce que ça devrait rester, càd qqe chose de simple ! En parlant de vol libre (parapente), la référence absolue pour moi de ma pratique en parapente et de ce qu'elle rêverait d'être en kite est là : Vagabond des airs, de Denis Fabre, c'est pas jeune mais c'est superbe (en delta). Les gars qui clament avoir fait une traversée mais avec un bateau d'assistance, comment dire, ça enlève tout le sel de la chose...
Quant au quiver, en été, sur plusieurs jours, la météo reste assez prévisible, on voit de suite les coups de vents venir (quand les centres de pression bougent notablement, que l'anticyclone des Açores recule vers l'Espagne ou que la dépression méditérranéenne se creuse exagérément) et à mon avis le problème se situe moins dans l'emport d'une seconde voile plus petite que dans l'éventualité toujours probable de la pétole. Et là que faire ? Quant à l'éventualité de la pluie, pareil en été on la voit venir de loin !
Bien sympas tes sacs à dos ; j'en ai un gros étanche livré avec mon kayakj gonflage il y a 6 ans, un Gumotex : cà marche bien sans être trop lourd à cause de l'enduction.

Un gars qui pourrait nous en dire plus est le Savoyard qui vient en deux ans de se taper deux mega downwinds de 1000 bornes au Brésil.
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Membre
Arno

Kitesurf depuis/since : 2008
Masculin Messages : 205
Age : 49
Localisation : Marseille
Weight/Poids: : 92
Foil: : Zeeko Spitfire std, xlw, xxlw, pocket custom
Taaroa Sword RsTi
Kites/Ailes: : North Ace 17.5 11.5 8.5, Ozone Hyperlink 5
Wind/Vent: : 10-20kts
Inscription : 06/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 21:57

Si l'on en vient à évoquer sérieusement l'idée d'une rando kite sur plusieurs jours, je pense qu'il est plus raisonnable de ne pas cumuler les difficultés, et de s'en tenir à des flotteurs classiques dans un premier temps comme le conseille Momo, en qui j'ai une entière confiance. Déjà, suite à une première expérience validée, on identifierait mieux les besoins / difficultés etc
Tiens il me revient aussi à l'esprit dans le domaine du parapente une compète fabuleuse qui m'a fait rêver et qui a existé il y quelques années : les gars partaient en parapente d'Autriche pour traverser tout l'ac alpin et atterir à Monaco / Roquebrune. Quand ça volait pas, ils ...marchaient !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Ness
Membre
Laurent Ness

Kitesurf depuis/since : 1993
Masculin Messages : 4335
Age : 56
Localisation : Oléron
Weight/Poids: : 70 kg
Foil: : Foils divers selon les années
Kites/Ailes: : Airush Ultra, Cabrinha Radar, North Evo ...
Wind/Vent: : 5 -> 25
Inscription : 07/10/2008

Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance EmptyDim 2 Nov 2008 - 23:39

Arno a écrit:
Si l'on en vient à évoquer sérieusement l'idée d'une rando kite sur plusieurs jours, je pense qu'il est plus raisonnable de ne pas cumuler les difficultés, et de s'en tenir à des flotteurs classiques dans un premier temps comme le conseille Momo, en qui j'ai une entière confiance. Déjà, suite à une première expérience validée, on identifierait mieux les besoins / difficultés etc
Tiens il me revient aussi à l'esprit dans le domaine du parapente une compète fabuleuse qui m'a fait rêver et qui a existé il y quelques années : les gars partaient en parapente d'Autriche pour traverser tout l'arc alpin et atterir à Monaco / Roquebrune. Quand ça volait pas, ils ...marchaient !

Alors prévoir aussi dans le sac une bonne paire de Slaps pour marcher. Mais je préfère l'idée d'une rame pliante et d'un bateau gonflable tracté.
Je suis d'un naturel têtu car je suis alsacien, je partirai donc en foil pour mon (notre ?) prochain cross. J'aime l'idée de naviguer sous toilé et de pouvoir naviguer à des allures de près serré. Je n'ai pas encore navigué en strapless mais vu que je navigue le pied arrière sorti les 3/4 du temps, ça me donne une bonne idée de ce que ça peut être. Tou ça pour dire qu'en naviguant les pieds très serrés, tu dois pouvoir être plus neutre encore sur l'assiette du foil.

De toute façon, j'essaierai de mon côté seul pour commencer car j'aime bien la solitude de ce genre de ballades. La liberté réside la aussi pourmoi. Réduire au maximum ma dépendance sans entraîner les autres dans mes galères. Prise de risque calculée et assumée.

Mais je sens que Chris me laissera pas partir sans lui ! Isn't it Chris ?
Chris était partant pour une traversée en paddle board mais moi je suis trop paresseux pour avancer des km aussi lentement.
Revenir en haut Aller en bas
http://kiteinside.com
Contenu sponsorisé




Le foil en longue distance Empty
MessageSujet: Re: Le foil en longue distance   Le foil en longue distance Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le foil en longue distance
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kitefoil forum :: Français :: Les forums conviviaux :: Discutons de nos foils et boards-
Sauter vers: